Un mot prononcé avec bienveillance…

Un mot prononcé avec bienveillance

engendre la confiance.

Une pensée exprimée avec bienveillance

engendre la profondeur.

Un bienfait accordé avec bienveillance

engendre l’amour.

Lao Tseu

Publicités

On lit avec les mains…

On lit avec les mains autant qu’avec les yeux.

Le toucher d’une main calme sur la page d’un livre,

c’est la plus belle image que je connaisse, Lire la suite « On lit avec les mains… »

Enfants de toutes les couleurs…

ENFANTS DE TOUTES LES COULEURS

C’est bon d’être blanc,
Car le sucre est blanc et doux,
Car le lait est blanc et savoureux,
Car la neige est blanche et jolie.

C’est bon d’être jaune,
Car le beau soleil est jaune,
Tout comme le gai tournesol
Et le sable chaud de la plage. Lire la suite « Enfants de toutes les couleurs… »

Qui juge les gens…

Qui juge les gens n’a pas le temps de les aimer.

La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter. Lire la suite « Qui juge les gens… »

Si j’étais un livre…

Si j’étais un livre, j’aimerais être une fenêtre ouverte sur l’immensité de la mer.

Si j’étais un livre, j’aimerais avoir tous les visages que le temps voudrait bien me donner.

Si j’étais un livre, ça ne me dérangerait pas de me retrouver sur une ile déserte avec un lecteur passionné. Lire la suite « Si j’étais un livre… »

Ouvre-toi aux autres…

Ouvre-toi aux autres et ils s’ouvriront à toi.

Sois bon et ouvert d’esprit,

ne juge pas un Homme pour ce qui il est, Lire la suite « Ouvre-toi aux autres… »

Celui qui attend…

Celui qui attend

que tout danger soit écarté

pour mettre les voiles

ne prendra jamais la mer.

Thomas Fuller

Il court sur la plage

Il court sur la plage, il s’envole
avec les goélands, avec le vent
voilà dix ans qu’il vit loin de la mer
voilà dix ans qu’il vit dans le béton
et quand par hasard il se perd
sa seule étoile est en néon

Sur la photo que lui montre sa mère
Il voit un olivier et un mur blanc
Ses grands-parents qui sourient sur un banc
Entre les ombres bleues et la lumière Lire la suite « Il court sur la plage »

Celui qui ne risque rien

Celui qui ne risque rien, ne fait rien, n’a rien, n’est rien.

Il peut éviter la souffrance et la tristesse, mais il n’apprend rien, ne ressent rien,

ne peut ni changer ni se développer, ne peut ni aimer ni vivre. Lire la suite « Celui qui ne risque rien »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :